.

Ajouter à vos Favoris

Ce site en anglais

IMPORTANT

              

Un peu plus sur moi? C'est ici

Nombre de perdus sur ce site : 25

Nombre de connectés sur overblog : 24773

Le meilleur usage que l'on puisse faire de la parole est de se taire

Tchouang-Tseu

 

.

Ne faites jamais confiance aux miroirs, ils vous montreront toujours tout à l'envers

Cléo

Vous êtes content ? Dites le moi :

Mon premier livre d'or est complet, mais consultable :

 

Images Aléatoires

  • Felin01.jpg
  • ours.jpg
  • lapin5.jpg

Horloge

L'ange gardien de ce site


Il aime jouer avec votre souris et répond à vos clics.

Recherche

Vos derniers mots

Syndication

  • Flux RSS des articles

Symbolisme lettre B

Samedi 28 janvier 2006 6 28 /01 /Jan /2006 19:10

 

Forme alchimique de l'interprétation de Blanche Neige :

Blanche Neige c'est notre jeune vierge, la minière de l'or. Les 7 nains ou gnomes (du grec gnôsis : connaissance) sont l'aspect de la matière minérale en ses 7 prolongements (les 7 métaux). Chaque nain a d'ailleurs le caractère de la planète qui le domine. Grincheux est saturnien, Simplet est lunaire, Joyeux est vénusien, etc...... Mais c'est Grincheux le saturnien qui rend le plus service à la troupe et sait la tirer d'affaire à l'occasion. Blanche Neige est remise par la méchante reine au chasseur vert1 (vert est l'éveil de la vie; la déesse indienne de la matière philosophale qui nait de la mer de lait a le corps vert; le sang du lion vert est l'or des philosophes) pour que celui-ci la fasse mourir. Mais finalement après une mort2 apparente, après avoir croqué la pomme3 maléfique, la jeune vierge épousera le prince de ses rêves qui est jeune et beau. Ce prince charmant est notre mercure philosophal (l'attribut du mercure de la mythologie est une perpétuelle jeunesse du visage et du corps). Et de l'union de ce mercure et de la vierge sortira la conclusion de tous les contes : ils furent heureux et eurent beaucoup d'enfants. La multiplication hermétique obtenue avec la pierre est conforme au croissez et multipliez de la genèse. (Robert Amberlain, l'ombre des cathédrales)

1 Le vert est l'image des profondeurs et de la destinée

2 La mort est révélation et introduction.Toutes les initiations traversent une phase de mort avant d'ouvrir l'accès à une vie nouvelle

3 La pomme est le fruit de la connaissance et de la liberté mais aussi un fruit d'immortalité

 

 
Ecrire un commentaire
Voir les 22 commentaires - Communauté : Culture en vrac - Publié dans : Symbolisme lettre B
Samedi 24 décembre 2005 6 24 /12 /Déc /2005 19:07

 

Concentré de forces vitales, le beurre symbolise toutes les énergies, celles du cosmos, celles de l'âme, celles des dieux et celles des hommes qu'il est censé revigorer en grésillant au feu des sacrifices. Nombril de l'immortalité, il représente la coulée de la vie.

En Bretagne, lorsqu'une personne mourait du cancer, on laissait près du lit une motte de beurre qu'on enfouissait au retour de l'enterrement et qui était censée avoir fixé la maladie.

En Inde, le beurre avait une valeur sacrée et il était invoqué dans les hymnes comme une divinité primordiale :

Voici le nom secret du beurre

langue des dieux, nombril de l'immortel

proclamons le nom du beurre

Soutenons-le de nos hommages en ce sacrifice

comme dans les rapides du fleuve

elles volent vertigineuses, surpassant le vent

les juvéniles coulées de beurre qui gonflent les ondes

Tel un coursier fauve qui rompt les barrières

les coulées de beurre caressaient les bûches flambantes

le feu les agrée, satisfait

Rig-Véda 4, 58, vedv 2506251

Temple de Somnathpur

Ecrire un commentaire
Voir les 10 commentaires - Communauté : Culture en vrac - Publié dans : Symbolisme lettre B
Mardi 13 décembre 2005 2 13 /12 /Déc /2005 17:54

La bouche est l'ouverture par où passent le souffle, la parole, la nourriture. La bouche est le symbole de la puissance créatrice et de l'insufflation de l'âme. Elle symbolise aussi un degré élevé de la conscience, un pouvoir organisateur par le moyen de la raison. Mais comme toute chose, il y a le côté négatif. La force capable de construire, d'animer, d'ordonner, d'élever est également capable de détruire, de troubler et d'abaisser. La bouche renverse aussi vite qu'elle édifie ses châteaux de parole. La bouche est médiation entre la situation où se trouve un être et le monde inférieur ou le monde supérieur dans lesquels elle peut l'entraîner. Dans l'iconographie universelle elle est représentée aussi bien par la gueule du monstre que par les lèvres de l'ange. La bouche dessine les 2 courbes de l'oeuf primordial, celle qui correspond au monde d'en haut avec la partie supérieure du palais et celle qui correspond au monde d'en bas avec la mâchoire inférieure. La bouche symbolise l'origine des oppositions, des contraires et des ambigüités.

Ecrire un commentaire
Voir les 21 commentaires - Communauté : Culture en vrac - Publié dans : Symbolisme lettre B
Jeudi 28 juillet 2005 4 28 /07 /Juil /2005 00:00
 

Les hommes ont su se servir de la brouette bien avant que, par confusion, on ait attribué cette invention à Pascal.

La vue globale de cet instrument est comme un prolongement des bras de l'homme et comme un chariot miniature. La brouette symbolise la puissance humaine accrue de 3 manières :

-L'intensité par les 2 timons qui forment le levier

-La capacité de charge par le volume de la caisse

-La liberté de direction et la mobilité grâce à la roue

La brouette est comme une partie des forces cosmiques mobilisées au service de l'homme mais elle engage aussi toute la responsabilité de l'homme qui peut la pousser avec plus ou moins de passion, la charger de contenus divers et la diriger dans de mauvais sens.  Son équilibre dépend également de son conducteur. Elle peut aussi bien verser qu'avancer. Elle symbolise un destin avec toutes ses virtualités et ses ambivalences. Symbole synthétique de forces cosmiques supplémentaires mises à la disposition de l'homme comme la roue solaire, le réceptacle, le principe actif des bras qui passent obligatoirement par la volonté humaine, l'homme sera jugé sur l'emploi qu'il fera de ce don d'énergie.

Ecrire un commentaire
Voir les 12 commentaires - Communauté : Culture en vrac - Publié dans : Symbolisme lettre B
Mardi 26 juillet 2005 2 26 /07 /Juil /2005 00:00

Le bouffon est une parodie de la personne, du moi, révélatrice de la dualité de chaque être et de sa propre face bouffonne. Dans la compagnie des rois, dans les cortèges, dans les drames de la comédie, le bouffon est toujours là. Il est l'autre face de la réalité, celle que la situation acquise fait oublier et qui se rappelle à l'attention. L'une des caractéristiques du bouffon est d'exprimer d'un ton grave des choses anodines et d'un ton de plaisanterie les choses les plus graves. Il incarne la conscience ironique. Il se montre obéïssant en ridiculisant l'autorité par un excès d'empressement. Il vous rappelle vos fautes en s'inclinant obséquieusement. Au delà des apparences comiques, on perçoit la conscience déchirée. Le bouffon est un facteur de progrès et d'équilibre. Il oblige à chercher l'harmonie intérieure à un niveau d'intégration supérieur. Il est l'expression de la multiplicité intime de la personne et de ses discordances cachées.

Il sert parfois de bouc émissaire. Il est associé à la victime dans certains rites sacrificiels. Indice d'une faiblesse morale chez le bourreau. La société ou la personne, incapable de s'assumer totalement immole en victime la partie gênante d'elle-même.

Dans le racisme quel qu'il soit, on a tendance à travestir en bouffons les membres de la race opprimée, sans s'apercevoir que c'est une part de soi-même que l'on renie.

Le bouffon rejeté ou condamné symbolise un arrêt dans l'évolution ascendante.

Arlequin

Un petit rappel : une bonne partie de ma documentation est le dictionnaire des symboles de Jean Chevalier et Alain Gheerbrant

Ecrire un commentaire
Voir les 2 commentaires - Communauté : Culture en vrac - Publié dans : Symbolisme lettre B
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés