Vos derniers mots

Mardi 10 septembre 2013 2 10 /09 /Sep /2013 11:05

On continue dans les premières inventions.

Pour fabriquer des armes et des bijoux, il y a au moins 100.000 ans avant JC, l'homme utilisait l'obsidienne qui est une roche volcanique vitreuse. Au 3ème millénaire avant JC on commence à fabriquer du verre entre la Mésopotamie et l'Egypte. En 2500 avant notre ère les égyptiens utilisent déjà le verre. Peut-être le verre a-t-il été découvert par hasard. Les pierres utilisées pour le feu étaient riches en silice et auraient pu produire un liquide visqueux sous l'effet de la chaleur. Au 1er siècle Pline l'Ancien attribue la découverte du verre aux phéniciens aussi par hasard.

C 'est apparemment vers 1500 avant JC que l'on maîtrise le verre. Les fours produisant de très hautes températures, on allie la silice qui est un composant minéral issu du sable, avec de la potasse, de la chaux ou de la soude, et on améliore la technique. On fabrique des produits translucides qu'il faut creuser à la main pour obtenir des pièces plus complexes. Les grecs y apportent le dioxyde de manganèse pour parfaire la transparence.

AU 1er siècle les romains diffusent la technique du verre soufflé. Technique qui a dû être inventée en Syrie. Elle permet de produire des pièces finement ouvragées. Le verre pour les vitres apparaît, quant à lui,au 15ème siècle et le cristal (fait avec du plomb) au 16ème siècle.

 

Ecrire un commentaire
Voir les 2 commentaires - Publié dans : Autres
Lundi 9 septembre 2013 1 09 /09 /Sep /2013 12:44

 

 

Ecrire un commentaire
Voir les 4 commentaires - Communauté : gifs et fond de blogs - Publié dans : Autres
Lundi 2 septembre 2013 1 02 /09 /Sep /2013 14:21

Chouette, c'est la rentrée

 

Chouette, c'est la rentrée
On va bien s'amuser!
Zut, c'est la rentrée
Plus de grasses matinées!
Chouette, c'est la rentrée!
La maîtresse est bronzée!
Zut, c'est la rentrée
Bientôt fini l'été!
Chouette, c'est la rentrée
J'ai de nouveaux souliers!
Zut, c'est la rentrée
J'ai un peu mal aux pieds.

 

Sylvie Poillevé

Sylvie Poillevé

 

Ecrire un commentaire
Voir les 1 commentaires - Publié dans : Autres
Mercredi 3 juillet 2013 3 03 /07 /Juil /2013 14:17

La poterie est apparue au néolithique, en 12000 avant JC. Toutefois on a récemment fait d'autres découvertes qui prouvent l'existence de la poterie avant cette datation. Il s'agit du travail de l'argile à des fins pratiques, artistiques ou religieuses. C'est l'une des plus anciennes traces de l'artisanat humain avec le travail de la pierre puis du métal. La poterie est née avant l'agriculture. Les objets les plus anciens en terre cuite sont des statuettes qui datent de 40.000 à 20.000 ans avant notre ère. Le travail artisanal de l'argile remonte à environ 12.000 avant JC.

Vers 3500 avant notre ère, en Amérique précolombienne, la roue fait naître le tour de potier au Proche-Orient, accélérant ainsi le perfectionnement de la poterie. Les objets sont façonnés plus aisément et de façon plus précise. La roue est une invention majeure dans notre histoire. Selon les civilisations elle n'est pas apparue au même âge. Les plus anciennes traces de la roue remontent à plus de 5500 ans. Les vestiges les plus anciens que l'on a identifiés sont des roues de tours de potier que l'on situe en 3500 avant JC. Ils ont été trouvés en Mésopotamie entre le Tigre et l'Euphrate. Quant aux plus vieilles roues de véhicules elles semblent plus récentes de quelques siécles bien que l'on ait une tablette du temple d'Inanna en Mésopotamie qui date aussi de 3500 ans avant notre ère et qui représente des chariots à 2 roues tirés par des chevaux. En 1974 on a trouvé en Pologne le pot de Bronocice (en céramique). Il date encore de la même époque et il représente des chariots à roue. Les chinois ont découvert la roue plus tard : 2ème millénaire avant JC et l'Afrique au 1er millénaire.

Au départ les roues sont des disques pleins en pierre ou en bois. Les roues à rayon apparaissent 2000 ans avant JC environ.

Le pot de Bronocice

Dessins du pot de Bronocice

 

Ecrire un commentaire
Voir les 2 commentaires - Publié dans : Autres
Mardi 18 juin 2013 2 18 /06 /Juin /2013 16:14

Sur la pointe des pieds

 

Il n'y a plus rien qui reste
Entre mes dix doigts
Une ombre qui s'efface
Au centre
Un bruit de pas
Il faut étouffer la voix qui monte trop
Celle qui gémissait et qui ne mourait pas
Celle qui allait plus vite
C'est vous qui arrêtiez ce magnifique élan
L'espoir et mon orgueil
Qui passaient dans le vent
Les feuilles sont tombées
Pendant que les oiseaux comptaient
Les gouttes d'eau
Les lampes s'éteignaient derrière les rideaux
Il ne faut pas aller trop vite
Crainte de tout casser en faisant trop de bruit

 

Pierre Reverdy

 

Ecrire un commentaire
Voir les 2 commentaires - Publié dans : Autres
 
Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés