.

Ajouter à vos Favoris

Ce site en anglais

IMPORTANT

              

Un peu plus sur moi? C'est ici

Nombre de perdus sur ce site : 11

Nombre de connectés sur overblog : 20811

Le meilleur usage que l'on puisse faire de la parole est de se taire

Tchouang-Tseu

 

.

Ne faites jamais confiance aux miroirs, ils vous montreront toujours tout à l'envers

Cléo

Vous êtes content ? Dites le moi :

Mon premier livre d'or est complet, mais consultable :

 

Images Aléatoires

  • uyRT1.jpg
  • 1535A.jpg
  • 96389.jpg
  • sacramento
  • 73913.jpg
  • erq.jpg

Horloge

L'ange gardien de ce site


Il aime jouer avec votre souris et répond à vos clics.

Recherche

Vos derniers mots

Syndication

  • Flux RSS des articles
Dimanche 5 juin 2005 7 05 /06 /Juin /2005 00:00

 

La villa des mystères à Pompei

Les maisons riches de l'époque impériale avaient tout d'abord un vestibule presque toujours orné de statues, situé entre la façade et la porte de la maison. Quand on voulait entrer, on frappait à la porte (souvent plaquée d'or, d'ivoire et d'écaille) avec un marteau fixé à la porte ou on sonnait. Ensuite on passait dans l'atrium. C'était une des principales pièces. Non loin de la porte, il y avait l'autel des Lares (dieux du foyer). Dans l'atrium il y avait aussi le lit nuptial.

Le cavoedium était une cour intérieure sans toit. Autour du cavoedium se trouvaient les pièces où l'on conservait les vins, le blé et les fruits, les logements des esclaves, les chambres à coucher, les salles à manger. Il y avait aussi le tablinum qui contenait les archives de la famille et où on lisait. De chaque côté du tablinum, se trouvaient des corridors qui conduisaient dans le péristyle (portique supporté par des colonnes).

Il existait d'autres pièces dont on ne connaît pas l'emplacement exact : chambres de jour, chambres de nuit, chambres d'été, d'hiver, de printemps, d'automne, triclinia (salles de festins) d'été, d'hiver, d'automne, de printemps, l'oecus (grande salle de travail qui pouvait aussi servir de salle à manger), l'exèdre (grande galerie garnie de sièges) situé au couchant où l'on parlait d'affaires ou d'art et de sciences. La dioeta était un salon ou l'on recevait les visiteurs. Le solarium, terrasse qui couvrait toute la maison servait de promenoir. La zotheca (cabinet) communiquait la plupart du temps avec la chambre. On pouvait aussi trouver une galerie de tableaux appelée pinacothèque. On ignore aussi où se trouvaient exactement la cuisine et la boulangerie.

Ces maisons riches étaient magnifiquement décorées de marbre, peintures, figures moulées, statues, colonnes.

Sur les toits plats, il arrivait que l'on cultive fleurs et arbres

Le logement dans la Rome antique

Source : la vie à Rome aux temps antiques, Paul Werner

Ecrire un commentaire
Voir les 2 commentaires - Communauté : Culture en vrac - Publié dans : La Rome antique
Retour à l'accueil
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés