.

Ajouter à vos Favoris

Ce site en anglais

IMPORTANT

              

Un peu plus sur moi? C'est ici

Nombre de perdus sur ce site : 7

Nombre de connectés sur overblog : 12198

Le meilleur usage que l'on puisse faire de la parole est de se taire

Tchouang-Tseu

 

.

Ne faites jamais confiance aux miroirs, ils vous montreront toujours tout à l'envers

Cléo

Vous êtes content ? Dites le moi :

Mon premier livre d'or est complet, mais consultable :

 

Images Aléatoires

  • b58b.jpg
  • 2c.jpg
  • maltessebolonka.jpg
  • chat.jpg
  • mexico1
  • 5c559fc6aa.jpg

Horloge

L'ange gardien de ce site


Il aime jouer avec votre souris et répond à vos clics.

Recherche

Vos derniers mots

Syndication

  • Flux RSS des articles
Mercredi 28 mars 2012 3 28 /03 /Mars /2012 12:38

Les anciens égyptiens croyaient que le culte rendu aux dieux était nécessaire à l'univers. Pour la course des astres, pour la succession des saisons, pour le retour des crues du Nil. Ces grands dieux étaient vénérés depuis des temps très anciens dans tout le pays. Leurs attributs changeaient parfois selon les régions.

Noun est l'océan primordial dont les eaux ont créé la vie en faisant surgir la colline originelle sur laquelle Atoum apparaît. C'est Atoum qui crée le soleil en opposition aux ténèbres de Noun. Par son union avec son ombre il crée Chou (l'air), en le crachant, et Tefnet (l'humidité) en la vomissant.

Chou est appuyé sur Geb (la terre) et soutient Nout (la voûte céleste) pour permettre au soleil d'accomplir sa course. Dans la théologie solaire Chou est le père de Geb et de Nout. Ces 2 derniers sont aussi mari et femme dont la mère est Tefnet, elle-même soeur et femme de Chou.

Dans la doctrine de Memphis, Ptah est père et mère du monde, la colline primordiale, qui génère 4 couples de divinités bisexuelles : Noun et Naounet associés aux eaux primitives, Houh et Haouhet à l'infini, Kouk et Kaouket à l'obscurité, Amon et Amaounet à l'invisibilité. Alors la terre naît d'une fleur de lotus en sortant de l'océan primordial sous la forme d'un jeune dieu : Néfertoum.

Les inondations du Nil sont personnifiées par Hâpi. La lune est appelée "oeil d'Horus". Ses phases sont dues à des blessures que le cruel dieu Seth lui inflige périodiquement et que Thot soigne. Thot est considéré comme le dieu de la lune.

Apophis, le serpent malfaisant, se trouve dans le Douat, le monde inférieur, le royaume des morts où règne l'obscurité.

Pendant tout l'ancien empire, le dieu le plus important est le soleil : Rê (ou Râ). Ses représentations sont variées.

Rê sur le temple d'Abou Simbel

Ecrire un commentaire
Voir les 4 commentaires - Communauté : Culture en vrac - Publié dans : L'Egypte ancienne
Retour à l'accueil
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés