.

Ajouter à vos Favoris

Ce site en anglais

IMPORTANT

              

Un peu plus sur moi? C'est ici

Nombre de perdus sur ce site : 29

Nombre de connectés sur overblog : 26938

Le meilleur usage que l'on puisse faire de la parole est de se taire

Tchouang-Tseu

 

.

Ne faites jamais confiance aux miroirs, ils vous montreront toujours tout à l'envers

Cléo

Vous êtes content ? Dites le moi :

Mon premier livre d'or est complet, mais consultable :

 

Images Aléatoires

  • zoizo1.jpg
  • 873035dd2449
  • 96386836.jpg
  • ubinas

Horloge

L'ange gardien de ce site


Il aime jouer avec votre souris et répond à vos clics.

Recherche

Vos derniers mots

Syndication

  • Flux RSS des articles
Jeudi 22 mars 2012 4 22 /03 /Mars /2012 10:51

Le symposion était une réunion joyeuse entre hommes organisée par les riches grecs. Ils organisaient souvent ces soirées où la principale distraction était de boire. Les invités étaient installés sur des couches et l'on désignait l'un d'entre eux pour contrôler la vitesse à laquelle le vin était absorbé par chacun. Sans ce contrôle certains auraient été ivres trop vite et la soirée aurait pu dégénérer. Ce vin était puisé dans un grand vase appelé krater.

Le vin coupé avec un peu d'eau était bu dans des coupes à 2 anses peu profondes, appelées kylix. Parfois les hommes payaient cher une courtisane pour améliorer leur soirée. Le kylix servait quelquefois à un jeu (kottabos) : le joueur faisait tournoyer sa coupe en la tenant par une anse et visait un objet, posé sur une étagère, sur lequel il devait jeter le reste son vin. Il criait en même temps le nom de celle qu'il désirait avoir sur sa couche et s'il réussissait à toucher l'objet visé il pouvait disposer de la courtisane qu'il avait choisie.

Il y avait des musiciennes et des danseuses. Il s'agissait en général d'esclaves ou d'anciennes esclaves libérées. Un autre divertissement était la poésie, composée lorsqu'ils n'étaient pas encore ivres.

Dans une comédie un poète nous dit que les hommes raisonnables se devaient de rentrer chez eux lorsque l'on avait vidé 3 vases; qu'au 4ème les ivrognes se mettaient à jouer, au 5ème à brailler, au 6ème à se disputer, au 7ème à se battre, qu'au 8ème il fallait en enfermer quelques-uns, qu'au 9ème tout le monde était malade et que le 10ème vous rendait fou et vous faisait tout casser.

Aujourd'hui le symposium est une réunion où sont abordés des sujets sérieux et où l'on ne boit pas.

Lee Dubin

Ecrire un commentaire
Voir les 6 commentaires - Communauté : Culture en vrac - Publié dans : Origine des mots, des choses et autres
Retour à l'accueil
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés