.

Ajouter à vos Favoris

Ce site en anglais

IMPORTANT

              

Un peu plus sur moi? C'est ici

Nombre de perdus sur ce site : 13

Nombre de connectés sur overblog : 23491

Le meilleur usage que l'on puisse faire de la parole est de se taire

Tchouang-Tseu

 

.

Ne faites jamais confiance aux miroirs, ils vous montreront toujours tout à l'envers

Cléo

Vous êtes content ? Dites le moi :

Mon premier livre d'or est complet, mais consultable :

 

Images Aléatoires

  • 8673.jpg
  • renard4.jpg
  • machu pichu
  • chien-bolsheuhaya.jpg
  • Mikesi.jpg

Horloge

L'ange gardien de ce site


Il aime jouer avec votre souris et répond à vos clics.

Recherche

Vos derniers mots

Syndication

  • Flux RSS des articles
Mercredi 13 juin 2012 3 13 /06 /Juin /2012 15:10

Les muses sont filles de Zeus et de la titanide Mnémosyné (la mémoire). Les muses sont les déesses des arts nobles : de la musique, de la littérature. Plus tard cela s'étendit à l'histoire, la philosophie, l'astronomie et d'autres domaines. Les muses sont très populaires auprès des poètes. Ces derniers leur attribuaient leur inspiration et les invoquaient pour obtenir leur aide. Autrefois les poètes n'avaient pas de livres et ils ne se reposaient que sur leur mémoire.

Les muses sont en général représentées ailées. Elles habitent les montagnes, notamment celles de l'Hélicon en Béotie et de Piérie près de l'Olympe. Les aloades auraient été les premiers à loeur rendre un culte sur l'Hélicon.

Au début les muses sont 3 : Mélété (la pratique), Mnémé (la mémoire) et Aoedé (le chant). A Delphes elles portaient le nom des 3 cordes des premières lyres : Aiguë (Nétè), Médiane (Mésè) et Grave Hypatè). Hésiode compte 9 muses. Il leur a donné comme nom : Calliopé (à la voix harmonieuse, Poésie épique), Clio (célébrée, Histoire), Euterpè (gaieté, Flûte), Terpsichore (joie de la danse, Poésie légère et Danse), Erato (aimable, Lyrique chorale), Melpomène (chant, Tragédie), Thalie (abondance, bonne chère, Comédie), Polymnie (plusieurs chants, Pantomine) et Uranie (la céleste, Astronomie).

On associait les muses à Apollon, dieu de la musique et des devins. Il était leur maître. Elles dansaient avec lui et d'autres divinités, les grâces et les heures, pendant les fêtes des dieux sur l'Olympe. Elles ont assisté aux noces de Téthys et de Pélée ainsi qu'à celles de Cadmos et d'Harmonie.

Calliopé eut 2 fils d'Apollon : Orphée et Linos.

Les romains ont identifié les muses aux Camènes. 

Apollon et les muses

Par Nicolas Poussin, musée du Prado

Ecrire un commentaire
Voir les 8 commentaires - Communauté : Culture en vrac - Publié dans : Mythologie
Retour à l'accueil
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés