.

Ajouter à vos Favoris

Ce site en anglais

IMPORTANT

              

Un peu plus sur moi? C'est ici

Nombre de perdus sur ce site : 25

Nombre de connectés sur overblog : 21561

Le meilleur usage que l'on puisse faire de la parole est de se taire

Tchouang-Tseu

 

.

Ne faites jamais confiance aux miroirs, ils vous montreront toujours tout à l'envers

Cléo

Vous êtes content ? Dites le moi :

Mon premier livre d'or est complet, mais consultable :

 

Images Aléatoires

  • grosch.jpg
  • DaisyBubble.jpg
  • 6kenguru7ht1.jpg
  • 96ee7b48.jpg

Horloge

L'ange gardien de ce site


Il aime jouer avec votre souris et répond à vos clics.

Recherche

Vos derniers mots

Syndication

  • Flux RSS des articles

Mythologie

Mercredi 24 avril 2013 3 24 /04 /Avr /2013 14:04

Sphinx, ou Phix (l'étrangleuse), est un monstre ailé qui a un corps de lion avec une tête de femme. Elle est fille d'Echidna et de Typhon (ou du chien Orthos). Héra l'envoya à Thébes pour se venger de Laïos qui avait offensé la déesse du mariage en enlevant Chrysippos. D'autres auteurs disent qu'elle fut envoyée par Apollon ou Dionysos pour punir les thébains qui négligeaient leurs rites. Elle surprenait les jeunes thébains lorsqu'ils étaient seuls en dehors de la ville, ou elle guettait ses victimes à la citadelle. Assise sur un mur ou un rocher elle posait l'énigme suivante : "quel est l'être qui marche tantôt sur 2 pattes, tantôt sur 4 pattes et tantôt sur 3 pattes?". Ceux qui ne savaient pas répondre étaient emmenés pour être dévorés. Ce fut le sort de l'un des fils de Créon (peut-être Haemon). Si la bonne réponse était donnée le Sphinx devrait quitter Thèbes pour toujours. Selon certains elle devrait se précipiter sur les rochers.

Créon offrit le royaume dont il assurait la régence à celui qui débarrasserait la ville du Sphinx. Oedipe eut la bonne réponse, il répondit à l'énigme : "tu veux parler de l'homme qui, enfant, marche à 4 mattes et qui, âgé et courbé par l'âge, s'appuie sur un bâton." Le monstre se précipita alors du haut des rochers et mourut.

Oedipe et le Sphinx par Gustave Moreau

Ecrire un commentaire
Voir les 6 commentaires - Communauté : Culture en vrac - Publié dans : Mythologie
Mardi 26 février 2013 2 26 /02 /Fév /2013 14:10
Sisyphe est fils d'Eole et d'Enarété. Il est l'époux de la pléiade Méropé. Il était réputé pour son adresse et sa ruse. C'est pour ça qu'on l'associait à Autolycos qui était un voleur renommé, bien que ça ne puisse correspondre avec la chronologie mythique. D'après les auteurs récents il faisait des entailles sous les sabots de ses bêtes et c'est ainsi qu'il récupéra son bétail que lui avait volé Autolycos. Il se vengea ensuite en séduisant Anticlée, sa fille. D'où la préférence pour certaines versions de le donner pour père d'Ulysse à la place de Laerte qui était le mari d'Anticlée. Il eut 4 fils : Glaucos, Ornytion, Thersandros et Almos.

Il fonda la ville de Corinthe qui portait à cette époque le nom d'Ephyra. Lorsqu'il la fonda il institua les jeux isthmiques en l'honneur de Mélicerte dont il avait trouvé et enseveli le corps. De la colline voisine il fit l'Acrocorinthe, une citadelle et une tour de guet.

Un jour il aperçut Zeus qui enlevait la nymphe Egine, fille d'Asopos, le dieu-fleuve, et de Métopé. Zeus l'emmena sur l'île d'Oenoné et la viola. Asopos qui le poursuivit demanda des renseignements à Sisyphe. Ce dernier promit de lui en donner à condition qu'il fasse jaillir une source d'eau fraîche sur l'Acrocorinthe, ce que fit immédiatement le dieu-fleuve. Ce fut la source Piréné. De colère Zeus lui envoya la mort, Thanatos, qui devait l'emmener au royaume d'Hadès. Sisyphe trompa Thanatos et l'enferma dans une tour, ce qui fit que les mortels cessèrent de mourir. Les dieux chargèrent alors Arès de délivrer la mort qui voulait toujours s'emparer de Sisyphe. Mais Sisyphe avait demandé à sa femme d'abandonner son corps sans l'ensevelir et sans faire aucune offrande, ce qui déclencha la colère d'Hadès qui prit cela pour une négligence. Hadès permit alors à Sisyphe de retourner sur terre pour punir Méropé et l'obliger à ensevelir sa dépouille. Une fois dans sa ville Sisyphe ne le fit pas bien entendu, et vécut jusqu'à un âge avancé. Mais à sa mort, son ombre eut pour châtiment de pousser perpétuellement un rocher en remontant une pente.

Sisyphe fut enterré sur l'isthme de Corinthe.

Sisyphe par Titien

Ecrire un commentaire
Voir les 1 commentaires - Communauté : Culture en vrac - Publié dans : Mythologie
Mardi 12 février 2013 2 12 /02 /Fév /2013 19:19

Silène est fils de Pan (ou d'Hermès) et d'une nymphe. Il se joint aux ménades pendant les mystères de Dionysos. Silène a la queue et les oreilles d'un cheval, il a le nez camus, il est chauve et ventru. On le voit souvent sur le dos d'un âne. C'est un esprit des eaux à l'esprit pratique. Il a des pouvoirs de prophète. On le disait tuteur de Dionysos.

Il règnait sur Nysa qui est une région mythique où Dionysos a été élevé par les nymphes. Virgile raconte que 2 bergers, un jour, le capturèrent et Silène leur chanta des récits légendaires. Le roi Midas de Phrygie le captura aussi afin de bénéficier de sa sagesse. Il mêla du vin à l'eau de source et azprès que Silène eut bu il s'endormit et les serviteurs du roi l'enlevèrent. Amené devant Midas, il dévoila au roi le secret de la vie humaine : la meilleure chose pour un homme est de ne pas naître et la suivante de mourir le plus tôt possible.

Silène eut de nombreux fils avec les nymphes : les silènes qui, physiquement, ressemblent tous à leur père mais n'ont pas sa sagesse. Sans cesse ivres, ils sont lâches et les nymphes doivent subir leurs perpétuels assauts.

La marche de Silène par Rubens

Ecrire un commentaire
Voir les 4 commentaires - Communauté : Culture en vrac - Publié dans : Mythologie
Lundi 14 janvier 2013 1 14 /01 /Jan /2013 15:35

Sybille est une prêtresse qui vivait à Marpessos près de Troie. Elle s'était consacrée au culte d'Apollon qui lui avait donné le pouvoir de prophétie. Elle rendait ses oracles sous la forme d'énigmes et les inscrivait sur des feuilles. Elle fut tellement célèbre qu'on en vint à donner son nom à toutes les prêtresses d'Apollon.

Un jour Apollon offrit à Démophilé la sibylle de Cumes ce qu'elle voudrait en échange de son amour et la sibylle avait demandé autant d'années de vie qu'un tas de poussière contient de grains. Il y avait 1000 grains. Mais elle avait oublié de demander la jeunesse éternelle. Alors plus tard, puisqu'elle avait refusé son amour à Apollon elle vieillit de plus en plus jusqu'à rester suspendue toute recroquevillée dans une bouteille au plafond de sa cave. A ses enfants qui lui demandaient ce qu'elle souhaitait elle répondait "mourir". 

La sibylle de Delphes par Michel Ange

Chapelle Sixtine

Ecrire un commentaire
Voir les 3 commentaires - Communauté : Culture en vrac - Publié dans : Mythologie
Mercredi 26 décembre 2012 3 26 /12 /Déc /2012 14:27

Scylla est une très belle nymphe, en général fille de Phorcys et Crataeis. Scylla passait tout son temps dans la mer à jouer avec les nymphes. Elle repoussait tous ses prétendants. Le dieu de la merc Glaucos tomba amoureux d'elle et demandé à Circé une potion magique. Seulement Circé tomba amoureuse de Glaucos qui la repoussa. Par jalousie elle transforma alors Scylla en monstre à 6 têtes et 12 pieds. Chaque tête contient une triple rangée de dents. Certains disent qu'une ceinture de têtes de chiens entourait sa taille, qu'elles aboyaient et guettaient leurs proies. Schylla était immortelle. Pour se défendre d'elle on ne pouvait qu'invoquer l'aide de sa mère.

Sa tanière était dans une grotte en face de Charybde. Lorsque les marins s'aventuraient dans le détroit, elle utilisait ses bouches pour saisir tous les hommes qu'elle pouvait et qui avaient le malheur de se trouver sur le pont de leur navire. Ulysse en fit partie. Finalement elle fut transformée en rocher. C'est sous cette forme qu'Enée la vit quand il emprunta ce chemin.

Scylla et Glaucos par Dumont, musée de Troyes

Ecrire un commentaire
Voir les 3 commentaires - Communauté : Culture en vrac - Publié dans : Mythologie
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés